Samedi 7 mars, 7H15 : la sonnerie du téléphone de ma chambre me détruit les oreilles, c'est une sonnerie bien stridente comme on les aime le matin. Je décroche et Stitch me crie dans les oreilles "Gooood Morning ! No more sleeping ! mouhahahaha !" puis Mickey récupère le téléphone et s'excuse en expliquant qu'ils ont du mal à maitriser Stitch... La nuit a été courte pour moi mais l'excitation est toujours aussi élevée, après l'extraordinaire journée à Epcot, aujourd'hui je vais découvrir le Magic Kingdom, le parc original inspiré de Disneyland California et imaginé par Walt Disney !

Je marque une pause à la Food Court de l'hôtel. A Walt Disney World les petits déjeuners ne sont pas inclus, pas de buffets de rêve comme à DLRP du coup, mais tout de même un choix impressionnant de patisseries, gauffres, pancakes, omelettes, grillades, etc... Comme on me l'a conseillé je me contenterai d'utiliser un "snack" de mon plan repas pour prendre une patisserie. J'ai en effet choisi le Disney Quick Service Dining Plan qui me donne droit à 2 repas et 2 snacks par nuit, ainsi qu'à un mug gratuit re-remplissable à volonté à l'hôtel (boissons fraiches, froides, sodas, jus de fruit, bref tout !)

Il est 8H10 lorsque je prends le bus en direction du Magic Kingdom... Pendant le trajet un spiel nous donne des conseils pour la journée et nous décrit les meilleures attractions et spectacles... "Ne manquez pas la parade Spectromagic qui illumine Main Street à la tombée de la nuit, suivie de Wishes, la plus grande extravagance nocturne ayant eu lieu dans le Magic Kingdom, tout cela vous attends aujourd'hui au parc Magic Kingdom, nous y serons bientôt !" Dans une synchronisation parfaite le bus passe le péage du Magic Kingdom (chaque parc ayant son parking), longe l'immense parking, puis le lac, et là émergent soudainement des arbres le Disney's Contemporary Resort, Space Mountain, l'immense et imposant Château de Cendrillon puis la gare de Main Street.

A 8H30 je me trouve finalement face aux grilles du Magic Kingdom, dos au Seven Seas Lagoon avec la musique si familière de Main Street... Je me sens un peu "à la maison", mais en différent, c'est un bien drôle de sentiment car c'est la première fois que je viens ici, mais j'ai l'impression de connaître un peu quand même... On peut aussi déjà sentir la magie Disney dans l'air, et je prends finalement conscience de ce petit quelque chose qui manque à Epcot et qui rendra, pour moi, le Magic Kingdom bien meilleur encore !

A 8H48 exactement la chanson "Welcome" retentit sur l'esplanade face à l'entrée du parc. Le maire de Main Street et des danseurs en costume d'époque nous souhaitent la bienvenue au Magic Kingdom au son de Good Morning (extrait me semble-t-il du film Singing In The Rain) jusqu'à l'arrivée du Walt Disney World Railroad (le train qui fait le tour du parc) au délicieux son du sifflet et en provenance directe de ToonTown. Le train entre en gare avec à son bord les personnages Disney qui saluent la foule, encore une fois hurlant et applaudissant. Il est déjà presque 9H et Mickey lance le décompte de l'ouverture, repris en choeur par la foule massée aux grilles du parc : 10 - 9 (...) 3 - 2 - 1... Les cordes tombent, les visiteurs s'engouffrent dans le parc, les serpentins et confettis s'envolent !

MK_002

Le show se finit par la chanson The most magical place on earth is here (l'endroit le plus magique sur Terre est ici). C'est au son de ces délicieuses paroles que je pénètre sur Town Square... Même schéma qu'à DLRP, mais la plupart des bâtiments, à commencer par City Hall, sont bien différents. Le temps de prendre quelques renseignements à City Hall et j'arrive enfin sur Main Street : les Cast-members des boutiques sont alignés sur le trottoire et font coucou avec des gants de Mickey, et si la rue est globalement semblable à celle de DLRP, elle débouche sur l'immense château de Cendrillon. Déjà vu depuis Town Square il semble magnifique, très élancé, tellement grandiose et élégant... WAOW ! ça en jette !

MK_003

Dos à Main Street Roy O. Disney est assis sur un banc avec Minnie Mouse. A sa droite la dédicace qu'il a lui même prononcé en 1971 est gravée ("Walt Disney World est un hommage à la vie, l'oeuvre et aux rêves de Walt Disney, en espérant qu'il puisse apporter joie et bonheur au monde entier"). A sa gauche une autre plaque rend hommage à Roy lui-même qui a réalisé le rêve de Walt avant d'en décéder d'épuisement. A l'autre bout de Main Street, dos au château, Walt lui-même donne la main à Mickey Mouse, c'est bien évidemment la magnifique statue "Partners" que tout le monde prend en photo. Central Plaza, le "hub" est un très vaste espace fleuri, très exotique, entouré d'eau et de palmiers, dominé par le château de Cendrillon, je trouve la place tellement plus majestueuse que son équivalent parisien grâce à son immense château, sa scène de spectacle, sa rivière, et la statue partners qui trône au milieu...

MK_004

Dans mon état contemplatif absolu j'ai passé une bonne demi-heure bouche bée dans cet endroit magnifique, et tant qu'à faire je décide de rester pour la première représentation de Dream Along with Mickey. Maheureusement le show est annulé en plein milieu pour cause de problème technique, je reviendrai donc dessus plus tard.

Je me dirige vers Fantasyland qui est plus petit et moins joli que la version de Paris (oui, là pour le coup, le notre en jette plus !) En passant devant Ariel's Grotto je découvre que la "maison" d'Ariel est ouverte avec 15 minutes d'avance, malheureusement après à peine 5 minutes d'attente on nous apprend qu'Ariel a été convoqué par le roi Triton et ne reviendra que dans 30 minutes... J'abandonne pour aujourd'hui et vais me consoler à Mickey's Toon Town. Sur la route je prends un Fast-pass pour le dark ride de Winnie L'ourson et reçoit en plus un Fast-Pass Surprise pour Mickey's Philarmagic.

J'arrive donc à Toon Town, un mini Land caché au fond du Magic Kingdom où j'ai la soudaine impression de me retrouver dans une BD du Journal de Mickey. Tout est très coloré, dans un style complètement toon et on y trouve les maisons de Mickey et Minnie, deux petits bijoux de thématisation où les imaginieurs se sont lachés. Des tonnes de détails et de clins d'oeil remplissent ces maisons, pendant la visite on a vraiment l'impression de rentrer dans l'intimité des personnages... excellent !

Je commence par celle de Minnie, puis la sortie m'amène au Toon Town Hall Of Fame, un grand chapiteau où l'on trouve une boutique immense et les entrées des photolocations Princesses et Fairies (fées). 15 minutes d'attente pour les princesses et 80 minutes pour les fées, je me contenterai des princesses aujourd'hui ! Après l'attente une accompagnatrice m'accompagne dans une pièce ornées de grandes tentures composant 3 photolosations : je rencontre dans la plus grande intimité tour à tour Aurore, Cendrillon et Belle. Les princesses sont forts charmantes et intéragissent énormément, même avec moi et toujours de façon "thématisée" : Hello handsome Prince, do like my kingdom ?

En sortant je continue avec la visite de la maison de Mickey, toute aussi charmante que celle de Minnie, qui débouche sur la foire-exposition de Toon Town où j'attends un petit quart d'heure pour pénétrer dans la tente du juge où je rencontre, une fois encore en seul-à-seul Mickey et Minnie qui remarquent mon pin's au logo de DLRP.

Je quitte maintenant Toon Town en direction du dark-ride The Many Adventures of Winnie The Pooh. Il s'agit d'un petit ride dans le style de Pinocchio à DLRP, très agréable à faire, où l'on embarque dans des pots de miel géants pour visiter l'univers attachant de Winnie. Puis je me dirige vers Mickey's Philarmagic. Il s'agit d'une des plus récentes attractions du Magic Kingdom : un film en 3D qui nous emmène dans les plus grands films Disney qui prennent vie d'une façon totalement nouvelle et extraordinaire. Imaginez Aladdin et Jasmine survolant le public sur leur tapis volant, ou Ariel nageant à travers la salle en chantant Part of that world... Un merveilleux voyage en compagnie de Mickey et Donald au coeur de la magie Disney, un véritable chef d'oeuvre qu'il nous faut absolument à DLRP !

MK_009  MK_010

Il n'a beau être que midi la faim se fait déjà ressentir et je me dirige maintenant vers Frontierland pour déjeuner. Frontierland semble minuscule car la surface praticable est très réduite, l'essentiel du land étant occupé par le lac, Tom Sawyer Island, Big Thunder Mountain et Splash Mountain (où je récupère un Fast-Pass avant d'aller manger). Le Pecos Bill est un fast-food classique où je me choisis un menu avec double Bacon Burger. On peut passer commande en 15 secondes chrono sur des écrans tactiles si on utilise le dining plan et le temps d'arriver au comptoire le plateau est quasiment près ! Petit plus du restaurant : des garnitures variées et chaudes peuvent être ajoutées à volonté dans les burgers, c'est ainsi que j'invente le champi-burger !

Je retourne ensuite sur Central Plaza pour assister à la Move it, Shake it, Celebrate it : Street Party ! Un nouveau spectacle de rue créé dans le cadre de la saison "Celebrate You". Les personnages Disney et des danseurs en costume de fête remontent Main Street jusqu'à Central Plaza à bord de 5 chars pour inviter les visiteurs à faire la fête pendant un quart d'heure pour célébrer leur anniversaire, marriage, première visite, ou tout ce qu'ils veulent. Sur des musiques très dynamiques cette mini-parade interactive met une ambiance d'enfer au pied du château car tous les visiteurs participent et se lachent, extra ! La parade redescend Main Street au son de la magnifique chanson "Celebrate You".

MK_011

A la fin de la parade je reste sur place pour la représentation de 13H15 de Dream Along With Mickey, sans problème technique cette fois-ci (ouf) ! Il s'agit d'un show de characters présenté au pied du château où l'on retrouve Mickey, Minnie, Donald et Dingo, plus vrais que nature puisqu'ils peuvent cligner des yeux et bouger les lèvres quand ils parlent, l'effet est saisissant et l'illusion est totale ! Dans ce show Mickey et Minnie dansent la valse avec les princesses, Dingo et Donald jouent aux pirates avec Peter Pan et Wendy... Bref il s'agit de montrer que les rêves peuvent devenir réalité, à plusieurs reprises Mickey nous demande de répéter la phrase magique "Dreams Come True", et c'est un peu comme s'il se passait quelque chose de réellement magique lorsque la foule répète inlassablement cette phrase au pied du château... Après une brève altercation avec le Capitaine Crochet et Maléfique le show se finit sur un final envoûtant et des tonnerres d'applaudissement, preuve d'une part que le public américain est réactif (ça fait plaisir !) d'autre part que le show est vraiment un "hit" du genre !

MK_012

MK_013

Je retourne maintenant à Frontierland car il est l'heure de mon fast-pass pour Splash Mountain ! Pour l'anecdote à DLRP on a dû mettre des palissades là où les files fast-pass longent les files stand-by pour éviter que les visiteurs ne se tapent dessus. Et bien à WDW les files fast-pass longent les files stand-by sur tout le long du parcours et personne ne vous insulte ! J'arrive donc très rapidement à l'embarcadère (pas une minute d'attente, je viens de couper une file d'une heure) et prend place dans une buche flottante... trempée, ça promet ! Splash Mountain est avant tout un énorme dark-ride du style Pirates dans l'univers du film Mélodies du Sud, très soigné et dépaysant. On commence par une remontée extérieure où l'on passe le long du splash (et se fait eclabousser en passant) puis on pénètre dans ce très beau dark-ride où plusieurs petites chutes nous attendent, avant de remonter pour LA chute, immense et assez raide, à l'extérieur qui se finit par un splash impressionnant qui... vous retombe dessus... Il vaut mieux avoir chaud car on est vraiment détrempé à la sortie !

MK_014

Comme j'ai un petit peu de temps avant la parade je fais un bref détour par Adventureland pour faire quelques repérages. Il est beaucoup plus exotique qu'à Paris, le climat Floridien aidant, mais je reviendrai dessus un peu plus tard. En attendant je me prend mon goûter du jour, une pure petite merveille ! Ils appelent ça un Pinapple Float : un jus d'ananas glacé recouvert d'une glace italienne à l'ananas... vraiment délicieux et tellement rafraichissant !

Il est maintenant l'heure d'aller attendre la parade de 15H (et oui, elle est toujours à 15H à WDW !) au soleil dans Frontierland. Je ne serai pas au show stop d'Ariel aujourd'hui, mais je prend mes repères. La parade est précédée par 2 immenses fanfares d'une soixantaine de musiciens dans le cadre des Disney Magic Music Days... impressionnant ! Quant à Celebrate a Dream Come True Parade en elle même, les chars ont beau être plus petits et moins jolis que ceux de la DOUD (quoique le char des Princesses en 3 parties articulées en impose), la parade se rattrappe par un bon nombre de characters, beaucoup de danseurs dans de très beaux costumes (style Irlandais mais plus colorés) et surtout par une merveilleuse musique, à la fois envoûtante et entraînante, sans oublier le show stop "Celebrate You", absolument génial ! Bref cette ambiance en fait une excellente parade de jour à mon sens !

MK_015

MK_016

Après la parade je prends le bateau pour faire un petit tour (et surtout une pause) sur Tom Sawyer Island, un espace très agréable qui semble bien loin de l'effervescence de la parade avec ses ponts, des grottes, cascades et forts en bois. Je retraverse la rivière pour aller faire Big Thunder Mountain avec un fast-pass (et sans une minute d'attente, ça devient une habitude !) Le ride en lui-même n'est pas si différent que celui de Paris, mis à part qu'il n'est pas sur une île (donc pas de tunnels) et que tous les effets fonctionnent ! Je l'ai tout de même trouvé un peu plus rapide et violent, mais rien de bien méchant, il reste toujours aussi fun !

Je me dirige maintenant pour de bon vers Adventureland, un endroit magnifique du parc où les attractions sont presque cachées par les nombreux et grands palmiers. Tout comme Frontierland il y a moins de surface praticable qu'à Paris car deux rides immenses occupent la place. Commençons par Pirates des Caraïbes où j'attends un petit quart d'heure. L'extérieur de l'attraction est moins impressionnant qu'à Paris, mais tout de même agréable avec la musique du film mixée à la boucle originale. L'histoire est très différente et beaucoup plus développée qu'à Paris, c'est Davy Jones qui l'introduit sur un écran de vapeur que l'on traverse (effet vraiment sympathique!) L'idée ici est de pénétrer sur une île où les pirates morts vous racontent leur histoire, la différence réalité/histoire étant marquée par une chute (pas de remontée dans cette version). Moi qui suit fan de la réplique "Dead Men Tell No Tales" (les morts ne racontent pas d'histoire) j'ai été servi car on l'entend tout au long du ride ! (elle est même affichée sur la façade). Pendant le ride on retrouve Barbossa et notre ami Jack Sparrow apparaît 3 fois sous la forme d'audio-animatroniques plus vrais que natures, on se croirait vraiment en présence de Johnny Depp ! Le dernier d'entre eux - le meilleur - se trouve à la fin, pendant "l'embouteillage" avant l'unload, ce qui est très judicieux ! En revanche le ride dure seulement 6 minutes et beaucoup de scènes sont manquantes, notamment la salle du trésor... Dommage, mais la présence des personnages et de l'ambiance des films rattrappe ce manque. A la sortie de l'attraction, si l'on tend l'oreille on peut entendre Davy Jones dire "so... finally it seems that dead men do tell tales..." (finalement il semble bien que les morts racontent des histoires...), un détail certes, mais un détail très sympa !

MK_017  MK_018

En attendant l'heure de mon fast-pass à Jungle Cruise je me dirige vers The Enchanted Tiki Room - Under New Management. Il s'agit d'un spectacle d'audio-animatroniques oiseaux... sympa sans plus mais je tenais à le faire car c'est un show imaginé par Walt Disney, à noter également que le sous-titre "under new management" souligne la présente de Zazou et Yago dans le show qui ajoute un peu de fantaisie.

J'arrive ensuite vers le 2e grand ride d'Adventureland où j'ai un Fast-Pass : Jungle Cruise. La croisière de la jungle est l'une des attractions originales de Disneyland, créée par Walt lui-même. On embarque dans un bateau pour une visite guidée de la jungle par un Cast-Member. C'est une croisière d'un bon quart d'heure qui nous emmène tout au fond d'Adventureland où l'on se sent seul tellement la végétation est dense. Seul avec les animaux-animatroniques bien sûr. Qui plus est les Cast-members ont beaucoup d'humour et pas une seule croisière ne ressemble à une autre. J'ai vérifié en faisant cette attraction 5 fois pendant mon séjour, car ça a vraiment été mon coup de coeur au Magic Kingdom !

MK_019

L'air de rien avec toutes ces aventures le soleil commence à se coucher sur le Magic Kingdom et je me dirige vers Main Street baignée dans cette splendide lumière de fin de journée pour visiter quelques boutiques et attendre la Spectromagic Parade au niveau d'emporium. Spectromagic est la parade de nuit du Magic Kingdom, créée pour remplacer la Main Street Electrical Parade dans les années 90 si je ne me trompe. Elle a en partie inspiré la Fantillusion de Tokyo (maintenant à Paris). Avec des dizaines de performers (plus d'une centaine je pense), une vingtaine de chars (sans compter les petits entre deux), des tonnes de personnages et une musique extraordinairement majestueuse Spectromagic vaut largement Fantillusion (qui reste plus avancée technologiquement cependant), mais étant donné les différences de budget entre les deux parcs... Y a pas, Spectromagic est bien plus impressionnante à voir : pour preuve elle dure 30 minutes sans faire d'arrêt tellement il y a de chars et de danseurs. On y voit aussi des personnages inédit comme King Triton, le père d'Ariel ! Plus que ça, Spectro nous emmène dans un monde vraiment à part, elle possède l'aspect fantaisiste de la MSEP ainsi que l'envoûtement et l'imposance de la Fantillusion... une pure merveille !

MK_022

MK_020   MK_021

A 20H la parade est suivie de Wishes, ce que le parc définit comme "une extravagance nocturne de feux d'artifices"... ça donne une idée. La meilleure place est bien évidemment face au château, avec un peu de recul car les feux sont tirés très haut, c'est d'ailleurs là que j'étais. Cependant Disney promet que le feu est visible de n'importe où dans le parc, c'est dire s'il est imposant !

MK_023

Wishes est un spectacle incroyable, un feu d'artifice gigantesque qui illumine non seulement le château, mais aussi tout le ciel du Magic Kingdom avec des pièces de pyrotechnie démesurées ! Au son d'une musique envoûtante (les habitués de DLRP s'en souviendront) la fée bleue exauce les souhaits des personnages Disney. Un véritable voyage dans les plus grands films Disney (Peter Pan, Aladdin, la Belle et la Bête, Hercules et bien sûr la Petite Sirène) pendant plus de 10 minutes d'un spectacle pyrotechnique qui rendrait bien fades les shows européens de Lacroix-Ruggieri... Et plus incroyable encore : cette petite merveille est présentée tous les jours, toute l'année ! Et dire que même le feu du 14 juillet de DLRP est moins bien...

MK_024

A la fin du show ce n'est pas fini car le parc ferme à 22H ! J'attends donc quelques minutes que Main Street redevienne praticable et je me dirige vers Fantasyland. Contrairement à DLRP pas de zone de sécurité ici, tout le parc reste ouvert pendant le feu, je ne sais vraiment pas comment ils controlent ça ! Peu importe, il est l'heure de manger et ce soir ça sera pizza-frites au restaurant de Pinocchio. Le parc s'étant bien vidé j'ai le temps de faire quelques attractions pendant la petite heure qu'il reste :

It's a Small World : plus grand qu'à Paris j'ai cependant trouvé le ride un peu moins beau, en revanche rien à redire sur l'état du ride : flambant neuf ! (Petit clin d'oeil à ceux qui se souviennent du col "un peu fatigué" d'une poupée de DLRP)

Snow White's Scary Adventures (Blanche Neige) : le ride est plus long et meilleur qu'à DLRP, notamment grâce au fait que les scènes du film soient dans l'ordre ! Il reste tout aussi terrifiant pour les enfants.

Aladdin's Magic Carpets : certes bien mieux décorée, il ne s'agit que de l'attraction des tapis volants que l'on a aux Walt Disney Studios, mais comme il y avait 0 minute d'attente je me suis offert un petit survol d'Adventureland de nuit... magnifique !

Jungle Cruise : je ne reviens pas dessus, l'attraction est encore mieux de nuit car elle n'est éclairée que par les phares du bateau, il y a très peu de bateaux à cette heure et nous 5 avec la (super) guide. Le fait de se sentir si seul, si loin de tout, dans le calme de la jungle et l'obscurité de la nuit restera un merveilleux souvenir !

Big Thunder Mountain : pareil, je ne reviens pas dessus, comme à Paris le ride est mieux de nuit ! (et offre une belle vue sur le parc illuminé)

Je finis la journée en me baladant sur Main Street et en faisant quelques photos... Je demande à un visiteur de me prendre en photo avec Main Street illuminée depuis la gare et surprise : nous avons le même appareil photo ! De plus il tilte sur mon sweat DLRP, encore un fan, de Californie cette fois-ci !

Je rentre à l'hôtel à plus de 23H, vraiment très fatigué ce soir, mais j'ai des rêves plein la tête car Magic Kingdom en plus d'être tout aussi magnifique et dépaysant que Epcot possède un atout indéniable : la magie. Mais pour le coup je me couche directement car demain sera une longue journée au Magic Kingdom (séance "rattrappages" en quelques sortes) de 9H jusqu'à 01H du matin...