En écho au précédent post, voici la suite de mon Movies Report avec les films de février (jusqu'au 22, je chroniquerai la suite dans un prochain report). Et après un mois de janvier plutôt pauvre, février nous aura apporté pas mal de bonnes choses !

19634452

A commencer par Le Discours d'un Roi. Bon j'ai un peu de mal à comprendre tout le tapage fait autour de ce film, car à l'image de Social Network, il est certes très bien réalisé et très intéressant, mais pas extraordinaire pour autant. Toujours est-il que ça en reste un excellent film marqué par d'excellentes performances d'acteurs, surtout Colin Firth qui est devenu bègue ! Geoffrey Rush, Helena Bonham Carter, Michael Gambon, Timothy Spall... sont aussi au casting de ce film à la fin aussi intense qu'émouvante !

19590057

Contre toi n'est pas mauvais en soi, mais m'a tout de même un peu laissé sur ma faim. Le film se veut très angoissant en nous faisant passer la majorité de l'intrigue en compagnie d'une femme enlevée et séquestrée, à l'image du très réussi "La Disparition d'Alice Creed". Sauf qu'ici la réalisatrice a voulu mettre en avant l'esprit torturé d'une femme qui tombe amoureuse de son ravisseur. Intrigue bancale qui ne prend pas malgré le talent de Kristin Scott Thomas et Pio Marmaï.

19592819

Je ne savais pas à quoi m'attendre en allant voir Black Swan. Un florilège de nominations, un casting hors du commun, une affiche intriguante et un engouement hors du commun m'auront suffit pour décider d'y être le soir même. Et je me suis pris une sacrée claque cinématographique ! Moins intense que Inception, Tron ou Avatar, car Black Swan n'invente rien, mais tout de même, psychologiquement on n'en sort pas idemme, le réalisateur met en scène la folie d'une façon tellement réelle et communicative, à travers des comédiens tellements talentueux, que pour un peu on se sentirait torturés nous aussi...

19621106

Et après tant d'émotions j'ai eu envie de voir quelque chose de facile et de léger, et voila Very Cold Trip ! Un road-trip - catastrophe à la Suédoise qui fait sourire par moment, qui se regarde tranquillement et qui s'oublie aussi vite, un peu comme un film Français en fait...

19020895  19647127

La soirée spéciale Largo Winch organisée à l'UGC de Lille m'a permis de découvrir ce film que j'avais loupé en 2008, et directement à la suite, le 2e épisode en avant-première. Et j'ai passé une excellente soirée ! Je ne suis pas du tout familier avec la BD, mais concernant les films en eux-mêmes j'ai trouvé ça très américain dans la mise en scène avec des personnages très intéressants, aucun temps mort et de nombreux rebondissements, le tout évitant astucieusement les happy ends hollywoodiennes. Mention spéciale à Tomer Sisley que j'avais adoré en spectacle et qui est très charismatique à l'écran !

19642045

De tous les univers dans lesquels transposer l'histoire de Roméo & Juliette, je ne suis pas sûr que celui des nains de jardin était le plus intéressant (j'aurais plutôt vu ça chez des Elfes par exemple), d'ailleurs le fait que Disney n'ose même pas mettre son nom sur le film ne me laissait présager rien de très bon. Au final j'ai tout de même trouvé ça sympathique et amusant, excellente animation même si le concept rappelle un peu Toy Story par moments. Le tout est très beau, touchant, avec de sympathiques clins d'oeil, mais aurait vraiment mérité d'être plus creusé.

19625150

Voila un film qui se place à égalité avec Comment Savoir : c'est tout aussi rose, tout aussi ennuyeux et ça tourne autant en rond ! La différence c'est qu'on a Keira Knightley au lieu de Reese Witherspoon, donc bon, c'est pas aussi agréable. Et puis avec Sam Worthington qui ne décroche pas un sourire et Guillaume Canet qui ne lache jamais le sien, il n'y a pas franchement de grandes performances d'acteurs... Allez hop, on zappe !

19634258

Je suis allé voir ce film un peu par défaut car j'avais surtout envie d'aller au ciné ce soir là, et je ne l'ai pas regretté ! Emmené par le talent de Fabrice Luchini et Natalia Verbeke, Les Femmes du 6e Etage est une comédie aussi drôle que subtile qui nous fait franchement rire, avec des personnages très attendrissant, mais aussi et surtout : deux heures de bonheur !