Commencez par l'introduction ici !

Dans l'esprit vacances et dépaysement, il y a quelque chose que j'adore faire à Walt Disney World, c'est varier les plaisirs et passer d'un parc à l'autre. Ainsi l'une des expériences incontournables, c'est de quitter le Magic Kingdom par Monorail, moyen de transport ingénieux et futuriste pour rejoindre Epcot ! Je n'avais emprunté le Monorail qu'une seule fois auparavant mais j'ai découvert cette fois-ci, qu'arriver à Epcot en Monorail, ça fait partie de l'expérience ! Laissant le château de Cendrillon loin dans l'horizon, le monorail nous fait traverser la propriété très boisée de Floride, et soudain l'emblématique Spaceship Earth surgit au loin. Le Monorail ralentit, s'approche, et rentre directement sur le parc pour faire le tour de Future World, nous offrant une vue inédite sur cet endroit très futuriste, une belle entrée en matière... Puis il ressort et nous dépose à la station située à l'entrée du parc.

001

002 003

Me voila prêt pour de nouvelles aventures à Epcot. J'avoue que ça reste le parc le moins Disney à mon goût, même si c'est un hommage unique à la philosophie de Walt Disney, il fait un peu moins magique et un peu plus adulte que les autres... Néanmoins j'avais beaucoup aimé m'y promener en 2009. Le parc est immense et séparé en deux "lands" : Future World, merveille d'aménagement d'espace, très futuriste et contenant de très bons rides, et World Showcase, merveille de thématisation.

Commençons donc par Future World. La séquence d'entrée est magnifique : on traverse Leave a Legacy, où des centaines de visiteurs ont laissé leur photo gravée entre les parterres de fleurs et les fontaines, dominé par l'immense Spaceship Earth. C'est justement un ride que j'aime beaucoup ! C'est une sorte d'omnimover sur plusieurs étages qui nous raconte l'histoire de la communication dans l'humanité. Spaceship Earth réussit habilement le délicat mélange entre divertissement et pédagogie, constituant un fascinant voyage !

004 005

En continuant au-delà de cette immense sphère, on pénètre dans le parc et l'on arrive au coeur de Future World, face à l'immense Fountain of the Nations. La fontaine était en réhabilitation en 2009 et en octobre, sous la pluie battante, je n'y avais pas prêté attention, mais elle est une attraction à elle toute seule où les jets d'eau se synchronisent à diverses boucles musicales.

006

Je commence habituellement par Future World West où l'on trouve mon attraction Disney préférée : Soarin' ! Je l'ai déjà beaucoup évoquée dans mes précédents Trip-Reports, j'aime beaucoup Soarin', un ride qui vous fait littéralement voler au-dessus des paysages de Californie, une expérience à couper le souffle ! (figurativement car avec les odeurs dans l'air, il vaut mieux bien respirer). Dans le même pavillon, The Land, on trouve un parcours en bateau, Living with the Land, qui nous apprend comment vivre avec la Terre, en nous montrant concrètement le travail réalisé à Epcot. Pas forcément très fun, mais tout de même très intéressant à voir.

007 008

Après la Terre, la Mer au pavillon The Seas With Nemo & Friends. L'attraction principale est un dark-ride basé sur Finding Nemo, très chouette et dont le clou du spectacle est le passage à travers un aquarium géant dans lequel les personnages de Némo prennent vie directement dans l'eau, auprès des autres poissons.

Mais le plus intéressant, ce que je n'avais pas fait en 2009, c'est, en sortant du ride, de monter au premier étage où un parcours à pieds vous emmène sur une plateforme d'observation située en plein milieu du plus grand aquarium du Monde ! (aquarium en tant que bassin, et non en tant que musée, dans ce cas le plus grand est à Atlanta).

009 010

Un peu plus haut se trouve Imagination! le pavillon accueillant le ride Journey Into Imagination With Figment. C'est un ride très ancien d'Epcot et... ça se voit. Ce n'est pas bien fascinant, je dirais même que ce n'est pas un incontournable, mais en tant qu'habitué de Disneyland Paris, il est amusant de visiter l'Imagination Institute, l'institut fictif de l'ancienne attraction Honey, I Shrunk The Audience. On trouve également Captain Eo, mais bon, on a le même à la maison.

011

Enfin Future World West est aussi la maison de Mickey et ses amis à Epcot, on les trouve toujours au Epcot Characters Spot et la file d'attente déserte d'une fin d'EMH vers minuit m'a permis d'aller les saluer ! Juste à côté on trouve enfin la petite boutique Coca-Cola, le "Club Cool" qui est the place to be pour boire quelque chose gratuitement à Walt Disney World ! A l'image du World of Coca-Cola d'Atlanta, on peut en effet y goûter une sélection de boissons de la marque (pas forcément les meilleures, mais c'est à savoir !)

012 013

Nous repassons devant Fountain of the Nations, en direction de Future World East. On y trouve tout d'abord Mouse Gear, l'Emporium local et véritable danger pour le porte-monnaie tant la quantité de merchandising disponible est large ! Juste en face, Innoventions East est un ensemble de petites attractions et animations liées aux technologies du futur, sur les conseils d'amis, je teste The Sum of all Thrills, un simulateur de montagnes russes utilisant la technologie Robocoaster (celle utilisée dans l'attraction d'Universal Harry Potter and the Forbidden Journey). Le concept est le même que l'ancien Cyber Space Mountain de Paris : on designe un roller coaster que l'on va ensuite tester... Et ces simulateurs sont plutôt très bons, capables de simuler une grande vitesse, un lift, une propulsion et les inversions les plus complexes... pas mal du tout !

014

Je continue par une autre "nouvelle" attraction : Ellen's Energy Adventure, le show est constitué d'une partie film, une deuxième partie film, une partie ride et une dernière partie film. C'est très ingénieux sur la forme, tant la prouesse de faire bouger une salle de cinéma avec plusieurs centaines de spectateurs pour l'emmener dans un ride est astucieuse... Néanmoins sur le fond, c'est un peu rigolo au début mais vite très ennuyeux, et surtout trop long, environ 45 minutes de show, donc 80% de film, ça endort un peu... Clairement pas un incontournable. A noter, tout de même, que le bâtiment hôte est très intéressant, couvert de panneaux solaires.

015

Juste à côté, l'immense dôme doré de Wonders of Life reste désespérément fermé, ce qui un peu décevant, mais visiblement il ne reste plus grand chose à l'intérieur... Je continue donc vers Mission Space, une des attractions phares qui simule un voyage vers Mars grâce à la force centrifuge qui vous compresse contre votre siège. Pendant le ride on se sent vraiment plaqué, jusque dans les joues qui se tendent et les mouvements rendus difficiles, c'est vraiment une expérience à faire une fois !

016

Enfin une dernière "nouvelle attraction" pour moi avec Test-Track ! Ce ride été fermé pour problèmes techniques et conditions météo défavorables lors de mes deux premières visites, mais cette fois-ci, pas question de le louper ! La visite commence donc par un centre de tests automobiles, avec des mannequins de corps humains explosés ou subissant des tests un peu violents... glauque. Dans un second temps un film nous souhaite la bienvenue au centre de tests et nous explique celui auquel nous allons participer aujourd'hui, puis enfin on peut embarquer ! Nous prenons place dans une voiture qui va subir montées, descentes, hautes températures, basses températures, accélarations, pavés, freinages, dérapages... c'est assez amusant puis la voiture sort brutalement du show building pour accélérer jusqu'à 105 km/h sur une boucle extérieure inclinée à 50°... impressionnant ! Retour sur le parc, tour du showbuilding à la même vitesse, et fin de test. J'ai bien aimé Test-Track, le ride system est intéressant et la mise en scène sympa... mais je n'ai pas trouvé ça suffisamment immersif pour en faire un must Disney, néanmoins une grande réhabilitation est prévue cette année, espérons que l'atmosphère générale du lieu soit peaufinée !

017

Une grande avenue traverse le lac de Odyssey Center pour nous amener sur la Showcase Plaza, porte d'entrée de World Showcase, la deuxième partie du parc. Ici se dresse un immense et magnifique sapin de Noël couvert d'un ange. C'est à ce moment que je réalise que la boucle de Noël que j'entends depuis mon arrivée à Epcot est une boucle bien connue que j'écoute beaucoup chaque année !

018

World Showcase présente 13 pays à travers 13 pavillons avec des attractions, des boutiques, des restaurants et des reproductions de monuments, le tout autour d'un immense lagon. Le problème de World Showcase, c'est que parmis les 6 attractions, il y a deux rides vieillots, un spectacle d'animatroniques de 30 minutes et 3 films. N'étant toujours pas prêt à passer une aprem' ciné dans un parc Disney, je n'ai fait que les deux rides : Gran Fiesta Tour qui est une sorte de It's A Small World Mexicain avec des projections de Donald et les 3 caballeros, et Maelstrom, un flume ride bien vieillissant en Norvège...

019 020 021

Par contre ce que j'aime beaucoup à World Showcase c'est la possibilité de passer une belle après-midi à faire le tour du lagon, à admirer les splendides décors, à discuter avec des Cast-Members originaires des pays représentés, jeter un oeil aux streetmospheres... En période de Noël chaque pays proposait de petites animations basées sur les traditions locales, ça mettait une très jolie ambiance. On y croise aussi pas mal de personnages, dont nouvellement Marie des Aristochats qui reste très rare dans tous les parcs du Monde !

022

022_bis

Mon pavillon préféré reste celui du United Kingdom, dommage qu'il n'y ait pas de ride (ça pourrait être génial d'avoir quelque chose de similaire à celui de Madame Tussaud London !) Néanmoins je l'ai redécouvert d'une façon nouvelle et très amusante grâce à la Kim Possible World Showcase Adventure ! Le principe est tout simple : rejoindre la Team Possible et combattre le mal ! Concrétement on reçoit un Kimmunicator et Wallace nous donne les indications pour notre mission dans un des pays du World Showcase ! Notre Kimunnicator nous attire vers des détails du décors, nous fait interagir avec les Cast-Members, et déclenche des animations dans le décors, c'est vraiment très bien conçu et très amusant à faire !

023

Enfin en cette période de fêtes, deux événements à ne surtout pas louper à World Showcase, à commencer par la célèbre Candle Light Processional ! C'est un grand concert d'une heure au cours duquel un invité VIP (le soir où je l'ai vu, c'était Chita Rivera) lit des passages de la Bible pour raconter l'histoire de la nativité. Chaque passage lu est entrecoupé de passages chantés par une chorale de 300 chanteurs. Il n'y a pas de faute de frappe, il y a bien 300 choristes sur scène, accompagnés par un orchestre philarmonique de 50 musiciens ! Autant vous dire que, plus qu'un extraordinaire spectacle, la Candle Light Processional est une véritable expérience à vivre ! Les places sont chères (figurativement, le spectacle est inclu dans le billet d'entrée), la file est longue... mais ça vaut vraiment le coup, un des points forts des fêtes de Noël à Walt Disney World !

024

Un peu plus tard C'est Holiday IllumiNations : Reflections of Earth qui illumine World Schowcase de mille feux. Il s'agit d'un grand spectacle nocturne mettant en scène les illuminations des 13 pays, des torches, des écrans LED, un immense globe terrestre, des jets d'eau, des lasers et tracers et des feux d'artifices ! J'adore IllumiNations, essentiellement pour son incroyable soundtrack, son côté très adulte et sa philosophie émouvante. Qui plus est j'ai donc eu l'occasion de voir la version Holidays, qui ajoute 5 minutes au show (soit 17 minutes au total) et qui double la quantité de pyrotechnie utilisée, le final est tout simplement hallucinant, au son de Let There Be Peace On Earth, le meilleur nightime spectacular de Walt Disney World !

025

026 027

IllumiNations conclue ma visite à Epcot, encore une fois lors d'une chaude soirée Floridienne, au bord du lac avec le parc illuminé et les musiques de Noël, Walt Disney World est vraiment l'endroit le plus magique sur Terre...

028 029

030

Continuez vers la partie 4 : Disney's Hollywood Studios ici !