Aucune sortie ciné ne m'ayant réellement donné envie d'écrire depuis Kingsman, je me suis lancé un "défi" pour les semaines à venir : reregarder chacun de mes Blu-Ray 3D Disney ! Très occupé par de nombreux projets professionnels et personnels, je ne me suis pas mis de deadline, mais je me suis dit que j'en profiterai pour rattraper mon retard sur la rédaction de ces tests. En effet je suis passé au Blu-Ray il y a maintenant près d'un an et demi, et depuis j'ai acquis 72 films, mais les tests n'ont pas vraiment suivi le rythme... J'ai commencé cette semaine avec ma préférée parmis les préférées : La Petite Sirène, puis La Belle et la Bête. Retour donc sur ce grand classique, fraîchement remasterisé en HD et en 3D !

Belle et la bête Bluray

Le film

Sorti en 1992, La Belle & la Bête est un succès critique et commercial immédiat, devenant même le seul film d'animation nommé à l'Oscar du meilleur film ! Pas un hasard donc, si après le succès de la reprise en 3D-relief du Roi Lion (dont je parlerai bientôt), Disney décide de retenter le coup avec La Belle et la Bête. Pour moi ce film reste l'un des grands classiques absolument incontournables de Disney, dans la lignée de La Petite Sirène. C'est une belle histoire d'amour et un merveilleux conte de fée, mais aussi une histoire sur le rapport à l'apparence, au physique et à la différence, sur la rencontre et la découverte de deux individus, bref une belle histoire de tolérance et d'ouverture. Elle est contée par des personnages drôles et charismatiques, des musiques et chansons inoubliables et oscarisées !), et une technique d'animation de mieux en mieux maîtrisée par les artistes de ce que l'on appelle désormais le second âge d'or Disney. Autant vous dire que j'étais impatient de le découvrir en 3D !

Qualité de l'image

Je serai bref car sur les Blu-Ray Disney c'est toujours la même chose : la qualité de l'image est absolument irréprochable ! La Haute Définition met en valeur la richesse des décors, la beauté de l'animation et l'éclat des couleurs, une vraie merveille ! Le passage en HD révèle même de nombreux détails et clins d'oeil, ainsi lorsque Maurice cherche son chemin, le vrai connaisseur reconnaîtra une ville familière sur les panneaux : un détail qui m'avait toujours échappé en DVD...

Ce qu'apporte la 3D

Après Le Roi Lion et La Petite Sirène, je n'ai plus aucun doute sur l'intérêt de la 3D-relief appliquée à un film d'animation 2D. Si l'idée peut sembler étrange au début, l'expérience se révèle surprenante et agréable. Comme d'habitude, la 3D permet de mettre en perspective les différents éléments et plans de l'image, sublimant le travail des dessinateurs et animateurs, et donnant cette sensation étonnante que cet univers fantaisiste et fantasmé est bien réel. De plus, La Belle et la Bête se prête particulièrement bien à la 3D grâce à ses impressionnants décors intérieurs. C'est le cas notamment du château, qui se veut hostile et terrifiant, un sentiment qui passe par le volume démesuré de certaines pièces. En 3D cette sensation est bluffante : les murs sortent de l'écran et les couloirs du château se prolongent loin derrière. D'autres scènes comme Be Our Guest ou la danse partagée par la Belle et la Bête valent aussi le détour pour le spectacle !

Les suppléments

Là, en revanche, ça pêche, et malheureusement c'est symptomatique des Blu-Ray Disney. L'édition est simplissime : un disque 3D (sans bonus) et un disque 2D dans un boitier Amaray, alors que l'édition DVD contenait 2 disques dans un superbe digipack (d'ailleurs je l'ai même conservé alors que j'ai tendance à revendre mes vieux DVD). Les bonus de cette édition ont donc disparu et l'on ne retrouve que le minimum syndical : une interview du compositeur, un clip, des commentaires audio... Seule surprise : un documentaire très intéressant et récent sur la comédie musicale de Broadway.

Je ne comprends pas cette façon de faire et je la déplore. Je suis un adorateur du support physique : j'aime avoir mes films préférés dans une étagère, dans un beau boitier avec de nombreux contenus supplémentaires. Proposer des éditions simples, bâclées et vides ne fait qu'encourager -au mieux- la vente de médias dématérialisés et sans charme qui dévalorisent les films et minorent les revenus des studios, ou -au pire- le téléchargement illégal. Au contraire de belles éditions remplies de bonus et présentées dans de beaux coffrets donnent de la valeur au film et incitent à l'acheter pour la beauté de l'objet et les contenus supplémentaires. Malheureusement Disney semble quitter ce chemin, ne daignant même plus sortir ses films en Blu-Ray 3D...

En bref, si cette édition en 3D-relief de La Belle et la Bête reste indispensable pour redécouvrir ce grand classique dans les meilleures conditions, elle pêche sérieusement par son contenu additionnel aux abonnés absents, alors qu'il existe de nombreux bonus que l'on pouvait reprendre de l'édition DVD. Dommage.