Commencez par l'introduction en cliquant ici !

Dimanche 14 juin, après le check-out et quelques courses au City Market on quitte Moab, direction Monument Valley ! Pendant 146 miles (près de 3 heures) on traverse à nouveau le désert, mais aussi un petit village ici et là, et on passe même à côté de points de vue sur Wilson Arch et Mexican Hat. La route est nettement moins pénible que la précédente étape, et va même devenir une expérience à part entière puisque l’on arrive sur la US 163, l’une des plus belles routes des USA, voyez plutôt :

IMG_3166 IMG_3168

Peu à peu les buttes de Monument Valley se révèlent et dessinent une skyline surprenante et magnifique au milieu du désert, pile face à nous. En plus, on trouve facilement des emplacements pour s’arrêter le long de la route et profiter pleinement du paysage !

Après encore un peu de route on entre en Arizona puis on arrive à l’entrée de Monument Valley. Contrairement aux précédents parcs, celui-ci n’est pas un « national park » mais un « navajo tribal park » car situé en territoire navajo, ce sont donc les Indiens qui l’exploitent.

IMG_3177

L’accueil y sera ainsi nettement plus froid que dans les autres parcs, mais peu importe : on paie nos 20$, on récupère le plan et on commence à apercevoir la vue sur les trois buttes : West Mitten, East Mitten et Merrick. On se gare et on court les admirer de plus près. Le panorama est grandiose, immense, magnifique, et tellement célèbre, c’est incroyable, presque irréel, d’y être en vrai !

IMG_3182

Comme il est déjà midi on retourne à la voiture pour une pause repas, avant de s’équiper : eau, lunettes de soleil, eau, crème solaire, eau, casquette, eau… car il fait très chaud et on se lance dans une longue randonnée.

On avait longuement hésité sur la meilleure façon de visiter Monument Valley. Sur internet les avis divergent quant à la facilité à conduire sur la Valley Drive et la qualité toute relative des tours guidés plutôt chers… C’est comme ça que l’on entend parler du Wild Cat Trail : le seul parcours à pieds de Monument Valley, qui nous emmène faire le tour de la West Mitten Butte.

C’est donc par là que l’on se dirige. Peu à peu on s’éloigne du visitor center et de son ballet de voitures et remorques, et on descend le long d’un chemin sableux. Très vite le visitor center disparaît et l’on n’entend plus rien, on retrouve ce silence si particulier du désert, que l’on avait découvert à Valley Of Fire, et les mêmes températures, puisque le soleil tape, il n’y a pas d’ombre, la chaleur est étouffante…

IMG_3199 IMG_3200

Mais on s’approche maintenant tout doucement de la West Mitten Butte, qui semble de plus en plus immense, alors que les deux autres semblent de plus en plus éloignées, c’est impressionnant à quel point la différence de perspective change notre perception de ce panorama.

IMG_3207

On marche à travers la valley sur des chemins plus ou moins plats de terre sèche et de sable, enjambant régulièrement les washes. Parfois le trail se retrouve lui-même en plein milieu d’un immense wash, il doit y avoir de sacrées inondations lors des averses…

IMG_3213

En la contournant on découvre alors que la butte, qui semble si massive et solide de face, est en fait plate, tandis que le trail révèle de nouveaux panoramas sur le reste de Monument Valley. Par moments on croit même apercevoir Big Thunder Mountain au loin. On fait de nombreuses pauses pour respirer, boire, mais surtout pour admirer le paysage grandiose et profiter ce sentiment incroyable d’être perdu en plein désert, sans une route, sans un bruit, on ne voit même plus le visitor center !

IMG_3219 IMG_3221

Puis peu à peu on boucle et on revient au chemin qui nous ramène péniblement vers le visitor center. Le trail ne fait « que » 5,3 km, mais nous a pris trois bonnes heures et nous a bien épuisés. Loin d’être infaisable, avec la chaleur il est tout de même plus difficile qu’il n’en a l’air. En tout cas on est ravis d’avoir choisi cette option, on n’a sans doute pas tout vu de Monument Valley, mais on l’a fait tranquillement à notre rythme, en se sentant un peu seul au monde. En effet, on n’a pas croisé grand monde sur le Wild Cat Trail, pourtant c’est vraiment un incontournable !

On retourne à la voiture pour s’enfiler quelques bouteilles d’eau, en plus des 1,5 litres chacun bus pendant le trail, puis on entre dans le visitor center pour profiter un peu de la climatisation ! C’est l’occasion de faire le tour de la boutique et du petit musée très intéressant sur l’art, la culture et l’histoire des navajos. Là encore, pas grand monde, pourtant c’est très instructif. Enfin on brave à nouveau la chaleur pour aller se poser un moment face aux trois buttes, et profiter pleinement d’être dans un lieu aussi mythique, avant de reprendre la route…

IMG_3191

 

Continuez vers la Partie 6 : Grand Canyon en cliquant ici !