Cela ne fait que quelques jours que j'ai finalement vu mon dernier film sorti en 2015, et entre les Golden Globes et les Oscars, voici venue l'heure de mon petit classement perso. Il est sans doute nettement moins attendu, mais c'est un exercice que j'affectionne, pour me replonger dans les films que j'ai aimé, et pour partager ces coups de coeur une nouvelle fois. Exercice pas si simple cette année, car s'il y a beaucoup de films que j'ai adorés (j'en avais initialement listé 18), j'ai finalement eu peu de véritables coups de coeur...

10

Into The Woods

Et je commence par un film musical avec Into The Woods ! Pas vraiment une surprise puisque j'adore ce genre, d'autant plus que Into The Woods est basé sur une musicale de Broadway, elle-même basée sur les contes de fées, un univers qui me tient très à coeur. Ainsi derrière la caméra de Rob Marshall se croisent princes, princesses, sorcières et villageois tout droit sortis des contes de notre enfance : Cendrillon, Raiponce, Jack et le haricot magique... On les retrouve sous les traits (et surtout les voix !) de Meryl StreepJohnny DeppAnna Kendrick ou encore Emily Blunt ! Si les trois premiers ont déjà fait leurs preuves dans des musicales, pour Emily Blunt c'est une première, et aux côtés de James Corden, elle est brillante, belle, drôle et juste, à l'image du film ! Seul bémol, et raison pour laquelle je ne le classe pas plus haut, avec des chansons parfois très longues et "chantées/parlées", ainsi qu'une double intrigue qui scinde le film en deux, il manque cruellement de rythme. Un défaut lié à l'origine théâtrale de l'oeuvre, certes, mais la transition vers l'écran en souffre un peu trop...

9

Hunger Games - La Révolte Partie 2

Fallait-il couper Hunger Games : La Révolte en deux films ? J'étais très dubitatif au départ, avant d'être totalement convaincu par la partie 1 qui se focalisait sur les enjeux géopolitiques, les personnages et leurs émotions, parvenant ainsi à rester intense et dynamique malgré l'absence d'arène et de combats. Finalement la 2e partie nuance mon jugement : on y retrouve toute l'action qui manquait à la première avec des scènes spectaculaires et fortes, mais aussi malheureusement un côté un peu décousu, comme si le réalisateur s'était contenté d'un "best-of" des meilleures scènes du livre. De plus, de nombreux personnages charismatiques comme Haymitch ou Caesar Flickerman s'effacent, tandis que les nouveaux comme Coin ou Boggs manquent de présence. Pour autant cette 2e partie reste le final fort et intense qu'une saga, peut-être pas aussi mémorable qu'un Harry Potter, mais qui aura marqué une génération qui grandit dans un monde en guerre, et dans une guerre ultra médiatisée.

8

Star Wars - Episode VII

Jamais je n'aurais pensé classer un film Star Wars dans mon top 10, encore moins devant un film musical et un épisode d'une saga que j'aime davantage ! Pourtant, bien que peu familier avec cette saga, j'ai vraiment adoré ce Réveil de la Force. Le film réussit brillamment le difficile équilibre entre suite et reboot, introduisant la saga à un nouveau public, tout en ravissant les fans avec le casting d'origine et d'innombrables références et clins d'oeil. Il est, de plus, porté par un duo d'inconnus qui donnent vie à de nouveaux personnages aussi charismatiques qu'attachant, avec qui on prend plaisir à (re)découvrir cet univers mythique, de révélations en rebondissements jusqu'à une fin mémorable !

7

Seul Sur Mars

On reste dans l'espace, mais sur une seule planète avec Seul Sur Mars, une fresque épique mêlant thriller sous haute tension et science-fiction ultra-réaliste, un style qui me plaît davantage que Star Wars. Le visuel est incroyable, que l'on soit sur Mars, dans l'espace, ou à bord du vaisseau, toujours sublimé par une 3D agréable et spectaculaire qui restitue les volumes en intérieur, ou amplifie l'immensité des espaces en extérieur. J'ai adoré retrouver Matt Damon dans ce type de rôle : seul dans la majorité de ses scènes, il crédibilise le film par son ingéniosité, son sérieux et sa gravité, mais reste néanmoins sympathique, drôle et attachant, jusqu'à un intense dénouement. Du côté des seconds rôles, c'est Jessica Chastain que j'ai adorée, aussi charmante que charismatique.

6

Joy

Je l'ai vu récemment et n'ai donc pas eu l'occasion de revenir en détail dessus, mais Joy est un grand coup de coeur de cette année. Ce n'est ni une aventure épique, ni une grande saga, et pourtant j'ai vibré avec Jennifer Lawrence du début à la fin. Je trouve l'actrice bien meilleure dans un rôle de composition comme celui de Joy, que dans un personnage trop "prédéfini" comme dans Hunger Games. Elle transmet ainsi énormément d'émotions tout au long du film, de ses échecs et de ses réussites, et tout en donnant la réplique à Robert De NiroBradley CooperEdgar Ramirez ou encore Isabella Rossellini, qui se révèleront tantôt hilarants, tantôt irritants, mais toujours excellents. A l'inverse d'un énième duo Lawrence/Cooper, Joy illustre brillamment la vie d'une femme, d'une mère, d'une entrepreneuse, d'une battante, évoquant tant son ambition et ses victoires, que ses doutes et ses errances, très fort en émotions, sans jamais être larmoyant.

5

Jurassic World

Jurassic World est un film que j'attendais avec impatience depuis que j'ai redécouvert la saga en 2013, en devenant totalement fan. S'il déçoit en ne choisissant pas clairement entre reboot et suite, et en n'atteignant clairement pas la qualité du premier film, il reste néanmoins un film catastrophe vraiment réussi. Le visuel, d'abord, est absolument irréprochable avec les images incroyables du parc ouvert aux visiteurs, des superbes paysages de l'Isla Nublar, et des dinosaures plus vrais que nature, le tout superbe en 3D. C'est d'ailleurs essentiellement pour ça, et pour la superbe bande originale, que je le classe 5e ! Côté casting je n'ai jamais été fan de Chris Pratt et ça ne change pas, mais Bryce Dallas Howard a été une vraie révélation : belle, charismatique et surprenante dans un film presque exclusivement masculin. Et si l'histoire reste globalement prévisible, il n'en est pas moins savoureux de retrouver ces mythiques dinosaures très en forme !

4

A La Poursuite de Demain

Autre film que j'attendais depuis longtemps : Tomorrowland (A La Poursuite De Demain) ! Et pourtant, difficile d'en comprendre quelque chose jusqu'au dernier moment, tant le secret aura été bien gardé. Mais avec Brad Bird à la réalisation, Georges Clooney au casting, une histoire des plus intrigantes liée aux parcs Disney, et des premières images absolument incroyables, difficile de ne pas être impatient ! Boudé par le public, le film aura néanmoins été à la hauteur de mes espérances : une science-fiction optimiste mais pas niaise dans un univers inédit et fascinant, bourré de références à la filmographie de Brad Bird, ainsi qu'à l'oeuvre et la vision de Walt Disney. Si Georges Clooney est parfait dans son rôle d'inventeur désabusé donnant la réplique à une Britt Robertson pétillante, c'est Raffey Cassidy qui crève l'écran dans un rôle de pré-ado insolente et tenace, qui tient tête aux adultes, dans la lignée de Hit Girl. Le tout fait de Tomorrowland un film visuellement époustouflant et agréablement rafraîchissant, dont je ne peux que regretter l'échec commercial.

3

Les Nouveaux Héros

Avec Les Nouveaux Héros, Walt Disney Animation continue un sans faute qui a commencé avec Volt en 2009. Pourtant, un peu comme avec Les Mondes De Ralph, le film ne me tentait pas vraiment : après les merveilles que sont Raiponce et La Reine Des Neiges, j'avais plutôt envie de voir le studio continuer avec des contes traditionnels (mais patience...) plutôt que changer de voie et adapter un comic Marvel méconnu. Pourtant la magie opère : l'univers complètement fantasmé de San Fransokyo est fascinant, et les personnages attachants avec leurs personnalités un peu caricaturales, surtout Baymax dont le fist-bump deviendra culte ! Côté technique l'animation est de plus en plus belle, le character design est soigné et la 3D douce est immersive. Avec un humour plutôt adulte et une chanson thème de Fall Out Boy le tout se révèle très séduisant, et pour moi c'est même un gros coup de coeur, totalement inattendu !

2

Kingsman

Kingsman est également un grand coup de coeur, mais beaucoup moins inattendu, il faut dire qu'avec Matthew Vaughn à la réalisation, Colin Firth dans un rôle d'agent secret British un peu snob, et une bande-annonce qui décoiffe, j'en attendais beaucoup. Et je n'ai pas été déçu ! Le film se caractérise par d'incroyables scènes d'action, un humour irrésistible et provocateur, et de nombreux rebondissements. Colin Firth excelle autant qu'il surprend dans un rôle qui ne lui ressemble pas, aux côtés de "tout le gratin du show-biz" : Samuel L Jackson, Mark Strong, Michael Caine, Sofia Boutella, Mark Hamill... Mais ceux qui crèvent l'écran, c'est Sophie Cookson et Taron Egerton, deux inconnus qui sont passés, en l'espace d'un film, dans mes acteurs préférés ! Un incontournable de 2015, assurément, dont j'ai hâte de voir la suite, déjà annoncée !

1

Vice-Versa

Et mon film préféré de 2015, mon coup de coeur absolu, est Vice-Versa ! Pas beaucoup d'hésitation pour choisir, car l'animation reste mon genre préféré quand elle est pleine d'imagination, de créativité, de personnages attachants, d'humour à double niveau de lecture, d'intelligence et d'émotion. Et Vice-Versa, c'est tout ça à la fois ! Sorti de l'imagination de Pete Docter, à qui l'on doit mon Pixar préféré : Monstres & Cie, le film est une extraordinaire mise en image de la conscience, vulgarisant de nombreux concepts psychiques comme les émotions, les humeurs, les décisions, la mémoire, mais aussi les rêves, les fantasmes, l'imagination, le subconscient, l'oubli... Tout en reposant sur l'histoire solide d'une fillette qui grandit et de la façon dont ses émotions, personnifiées, gèrent -plus ou moins- la situation. Vice-Versa est ce que Pixar sait faire de mieux : un film techniquement irréprochable, qui ne ressemble à aucun autre, et qui s'adresse tant aux enfants qu'aux adultes. Ainsi chacun y trouvera son compte, passera un agréable moment, et pourrait même en apprendre davantage sur lui ou sur les autres. En ce sens Vice-Versa est non seulement un film brillant pour tous, mais aussi un film qui fait grandir. C'est assurément celui que j'ai préféré en 2015 !