Commencez par l'introduction en cliquant ici !

Après un premier jour consacré à Disneyland Park, et un deuxième jour consacré à Disney California Adventure, notre visite de Disneyland Resort se poursuit avec trois jours sans réel programme. Nous avons régulièrement « hoppé » d’un parc à l’autre, facile puisqu’ils sont face à face, pour en profiter pleinement, faire et refaire nos attractions préférées, et en découvrir de nouvelles. Le récit de ces trois jours serait long et souvent répétitif, aussi je vous en propose une synthèse.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec des parcs ouverts dès 8h et ne fermant pas avant 22h pour l’un et minuit pour l’autre, c’est que les journées ont été intenses ! Elles commençaient à 7h du matin par le petit déjeuner de notre hôtel à base de délicieuses gaufres fraîches généreusement arrosées de sirop d’érable. Et alors on remontait Harbor Boulevard dans la fraîcheur et le calme du matin jusqu’à l’entrée du resort.

Disneyland Resort 001

Nos 5 jours à Disneyland nous ont permis de (presque) tout faire et voir, mais surtout de profiter encore et encore de nos coups de cœur, et c’est bien pour ça que l’on a choisi d’y rester si longtemps. A Disneyland Park, notre préféré c’est Splash Mountain et on en a abusé, mais chaque tour ne nous donnait qu’une seule envie : recommencer ! Intemporelle, l’attraction est longue, pleine de surprises que l’on adore redécouvrir, classique et fraîche (dans tous les sens du terme) à la fois. Juste en face on a également adoré faire et refaire le tour des Rivers of America en pagayant dans nos canoës. C’est quelque chose de très classique finalement, mais complètement improbable à Disneyland, et c’est sûrement ce décalage, ainsi que l’humour des Cast Members et le côté très immersif de l’expérience, qui nous a conquis !

Disneyland Resort 002

Dans la partie Ouest du parc, je pourrais également citer Jungle Cruise, Indiana Jones Adventure, Pirates of the Caribbean, Haunted Mansion ou Big Thunder Mountain, autant d’incontournables que l’on a adoré faire et refaire, mais la visite ne serait pas complète sans un passage par Tarzan Treehouse, et surtout par Tom Sawyer Island. J’étais d’ailleurs un peu déçu de ne pas avoir eu le temps de visiter cette île chère à Walt Disney lors de ma première visite. Après une courte traversée en radeau –car c’est réellement une île, il n’est pas possible d’y aller à pieds- on se promène le long de chemins perdus, de rivières sauvages, de forts abandonnés et de grottes inquiétantes, complètement isolés du reste du parc. On y a découvert des tas d’animations, de jeux, de secrets, de cachettes et de surprises qui en ont fait une expérience, certes modeste, mais réellement incontournable !

Enfin, on a également navigué à bord du Columbia Sailing Ship, un superbe voilier qui offre de nouveaux points de vue sur les Rivers of America, et dont la visite vaut le coup pour les nombreux détails à y découvrir.

Disneyland Resort 003

Mais laissons la nostalgie du passé derrière nous et partons vers Tomorrowland, dont j’aime beaucoup l’architecture claire et épurée, la musique électronique et les subtiles références Disney et Star Wars, tout en élégance. Ici c’est Space Mountain que l’on aura refait plusieurs fois, mais surtout Star Tours et ses multiples voyages, toujours aussi géniaux.

Disneyland Resort 004

Le peu d’attente nous aura également permis de tester Buzz Lightyear Astro Blasters, quasiment identique à l’attraction de Paris, ainsi que Autopia qui me tenait très à cœur. C’est en effet l’une des attractions imaginées par Walt Disney et présentes à l’ouverture du parc en 1955. Dans les faits elle n’est pas bien différente de celle de Paris, si ce n’est que l’on passe parfois sous le Monorail. Et justement le Monorail de Disneyland est une belle curiosité à découvrir.

Imaginé par Walt Disney comme un prototype de moyen de transport du futur, c’est bien la seule attraction qui nous fait sortir du parc sans respecter la séquence d’entrée. Ainsi sans passer par Main Street ni l’esplanade, véritables transitions entre le monde « réel » et la fantaisie des parcs, on sort de Tomorrowland pour aller se promener sur Harbor Boulevard, Disney California Adventure et DownTown Disney, avant de revenir dans Disneyland. L’occasion d’admirer des vues aussi étonnantes que belles, tout en profitant d’un voyage en toute fluidité.

Disneyland Resort 005 Disneyland Resort 006

Reste Fantasyland, où l’on refait bien sûr It’s A Small World, Matterhorn Bobsleds et le spectacle Mickey and the Magical Map. On y découvre aussi Storybook Land Canal Boats, la version originale de notre Pays des Contes de Fées, Snow White’s Scary Adventures et Mr Toad’s Wild Ride.

Disneyland Resort 007

Et comme une visite à Disneyland ne serait pas complète sans un tour de Disneyland RailRoad, on embarque dans le mythique train à vapeur pour un grand tour du parc, qui, en plus des panoramas,  nous offre un véritable voyage dans le temps sur la Terre des Dinosaures !

Quant aux repas, direction le Hungry Bear Restaurant, un vrai coup de cœur pour son cadre unique, en terrasse avec vue sur Rivers of America. On le complète évidemment par un légendaire Pineapple Float que l’on trouve à Adventureland et que l’on sirote en rejoignant notre emplacement pour Mickey’s Soundsational Parade. Chaque jour on profite en effet de cette parade qui nous a vraiment charmés, avec son univers naïf et coloré, ses nombreux personnages, et surtout sa musique très dynamique, qui évolue avec chaque unité, une vraie réussite !

Disneyland Resort 008 Disneyland Resort 009

Disneyland Resort 010 Disneyland Resort 011

A Disney California Adventure, c’est Pixar Play Parade que l’on revoie plusieurs fois. Si ce n’est pas tant un coup de cœur, ça reste néanmoins une excellente parade qui bouge bien, et où l’on retrouve déjà les émotions de Inside Out, en ouverture.

Disneyland Resort 012 Disneyland Resort 013

Disneyland Resort 014 Disneyland Resort 015

Quant au reste du parc, on a beaucoup apprécié s’y balader, surtout à Buena Vista Street, une superbe séquence d’entrée qui regorge de détail et respire le neuf, à Paradise Pier, rafraîchissant avec son lagon et excitant avec ses attractions classiques mais bien intégrées, et surtout à Grizzly Peak, un vrai coup de cœur, une merveille de thématisation pour une immersion totale dans les grands sites naturels de Californie, avec d’excellentes attractions.

Au niveau des attractions on les a faites et refaites sans jamais s’en lasser : Soarin’ pour la sensation de voler et Grizzly River Run pour se rafraîchir le long de ce superbe raft-ride. Mais également Little Mermaid, Radiator Springs Racers et Monsters Inc pour l’immersion dans les films, et California Screamin’ pour les sensations !

Disneyland Resort 016 Disneyland Resort 017

Enfin, on est tombé par hasard sur The Red Car Trolley News Boys : un show de rue chanté en live par une bande de talentueux performers accompagnés de Mickey. L’immersion dans les 20’s est totale, les chansons géniales, et la storyline un beau clin d’œil à la vie de Walt Disney.

A la tombée de la nuit, n’ayant pas été emballé par World Of Color Celebrate, on regagne toujours Disneyland Park. Nos soirées commencent ainsi par une longue attente sur le bord de Main Street, car les places sont chères, en se relayant pour faire de petites promenades dans les alentours, et surtout pour aller chercher un repas à emporter à Tomorrowland Terrace non loin de là.

Disneyland Resort 018

A 21h arrive la Disney Paint The Night Parade. Avec ses chars scintillants, ses costumes incroyables et sa musique dynamique, elle répand une atmosphère à la fois enchanteresse et euphorisante dans le parc. Nous, on est conquis : les parades illuminées, c’est ce que j’ai toujours préféré à Disney, et Paint The Night m’a fait revivre l’émerveillement de mon enfance, tellement cette parade est exceptionnelle.

Disneyland Resort 019

Disneyland Resort 020 Disneyland Resort 021

Disneyland Resort 023 Disneyland Resort 024

En clôture de la parade, le grand spectacle nocturne Disneyland Forever illumine le ciel d’un immense feu d’artifice, mais aussi les bâtiments de Main Street de projections et effets spéciaux immersifs et inattendus. Là encore, on est complètement conquis, et même ému lorsque la narratrice nous rappelle que « all of this is yours. Forever. »

Disneyland Resort 025 Disneyland Resort 026

Disneyland Resort 027

Et ce n’est pas fini ! On poursuit avec Fantasmic!, le spectacle qui illumine les Rivers of America au rythme du rêve de Mickey, avec des fontaines, des feux d’artifices, des dizaines de personnages et même un véritable dragon, puis avec le second passage de la Disney Paint The Night Parade, pour le plaisir.

On a encore le temps d’aller faire quelques attractions : souvent It’s A Small World, car c’est ici que la parade se termine, mais aussi Big Thunder Mountain, Jungle Cruise, Pirates of the Caribbean et bien sûr Splash Mountain, encore mieux de nuit !

Disneyland Resort 028

A minuit le parc ferme finalement ses portes et, épuisés, on marche lentement vers la sortie. Le dernier soir était évidemment spécial : dernier soir à Disneyland, dernier soir en Californie, dernier soir aux USA, dernier soir du voyage… Alors on a fait durer le plaisir en s’asseyant un long moment devant le château illuminé, pour s’imprégner au maximum de l’atmosphère particulière de ce parc unique au monde.

Disneyland Resort 029 Disneyland Resort 030

Disneyland Resort 031

Il est finalement 1h30 du matin lorsque l’on quitte le parc, triste, épuisé, mais ravi de ces 5 jours : redécouvrir Disneyland Resort, avec le parc original de Walt Disney, pendant l’année de son 60e anniversaire, avec de nouveaux spectacles grandioses, a été un vrai privilège, et nos 5 jours nous ont permis d’en profiter au maximum, c’était extraordinaire !

Disneyland Resort 032 Disneyland Resort 033

Disneyland Resort 034

 Terminez avec la conclusion en cliquant ici !