09 juin 2013

L'écume des jours, une surprenante mise en images

Mon premier contact avec l'oeuvre de Boris Vian remonte au lycée. J'étais en seconde et j'avais des lectures obligatoires (au programme, à lire et étudier) et des lectures "facultatives" puisqu'elles n'étaient pas au programme, mais pas moins obligatoires pour autant puisque notre professeur nous avait imposé ces 4 livres, dont L'Ecume Des Jours, pour nous ouvrir à tous types de lectures. C'est donc un ouvrage beaucoup moins classique que j'avais lu en quelques soirs seulement, à mi chemin entre la fantaisie et l'absurde. J'avais été... [Lire la suite]