Commencez par l'introduction en cliquant ici !

Lundi 8 juin, J-0, il est 10h lorsque l’on arrive au T2 de CDG pour s’enregistrer à destination de Las Vegas via Montréal. Après des mois de rêve et de préparation, on y est ! On enchaîne avec les contrôles habituels, puis direction la porte A40, d’où partira notre vol vers Montreal… avec 30 minutes de retard, ce qui est une bonne nouvelle ! En effet le seul point faible de notre trajet c’est l’escale de cinq heures, alors tout ce qui peut la réduire un peu est bienvenu ! Notre avion B777-300 est en cours de préparation et il est énorme ! Je crois bien que c’est le plus gros avion sur lequel j’ai volé.

Las Vegas 001 Las Vegas 002

Il sera vite temps d’embarquer, et il est primordial de s’habituer à… l’accent Canadien ! Et nous, on ne s’y fera jamais, pas facile d’étouffer autant de fous rires ! En entrant dans l’avion mon sentiment se confirme : je le trouve vraiment grand, en plus l’intérieur est tout neuf avec ses sièges en cuir et ses grands écrans HD à chaque siège, quel confort !

On décolle à 14h05, et en vol cet avion est tout aussi confortable, très stable, on sentira à peine quelques secousses. Ce transatlantique passera même assez vite, rythmé par une longue discussion autour de notre planning et des merveilles qui nous attendent, le repas (et le « service de breuvage »), un film… Et puis déjà on approche des côtes de l’Amérique du Nord et l’on entame notre descente vers Montréal, où l’on se pose à 15h10.

En sortant on suit joyeusement les panneaux « USA » car c’est ici à Montréal que l’on passe la frontière (on ne rentrera donc pas officiellement au Canada.) On passe d’abord la sécurité, puis direction une borne pour répondre à quelques questions, scanner le passeport, les empreintes et prendre une photo, et enfin un rapide interrogatoire avec un officier d’immigration : d’où venez-vous, quelle est votre profession, quelle est le but de votre visite, have fun ! Et nous voilà officiellement aux USA !

Il nous reste alors 4 heures d’attente en pleine immersion Canadienne dans ce terminal où l’on trouve « Les délices de l’érable », « Le bar sportif » et autres. On en profite pour prendre notre premier repas Nord-Américain au Burger King, se connecter grâce au wifi gratuit, puis on observe la préparation de notre avion (et le chargement de nos bagages.)

Las Vegas 003

Fini l’énorme B777, à 19h30 on embarque sur un petit A319-300 exploité par Air Canada Rouge, pour… Outch, 5 heures de vol ! Autant vous dire que sur cet avion plus petit, plus vieillot et moins confortable, on les sentira bien passer ! Mais en guise de récompense, l’arrivée est véritablement magique puisque l’on survole de très près Las Vegas toute illuminée, c’est superbe ! On voit des lumières de toutes les couleurs partout, puis en fin de descente on peu admirer tout le Strip où l’on repère déjà les plus gros resorts, et le plus facile à trouver c’est évidemment le nôtre : la Stratosphere !

On débarque à 23h (8h du matin dans nos têtes) dans un terminal qui ressemble plutôt à un casino : pas de doute on est bel et bien à Las Vegas ! En sortant on a droit au bon choc thermique entre l’intérieur à 20°C et l’extérieur à 35°C, ça sent bon les vacances ! On choisit une shared shuttle pour nous emmener à la Stratosphere. On entre dans l’hôtel par le casino, sombre, renfermé et oppressant, moi qui ai l’habitude des grands lobby à l’ambiance feutrée et accueillante je trouve ça surprenant, mais on découvrira que c’est typique des hôtels de Vegas.

On attend encore un peu à la réception, mais quand vient notre tour l’employée est adorable, très « friendly » (et là je sens bien les USA !) Elle nous explique tout et nous upgrade dans une chambre avec deux grands lits. On est au 14e étage, dans une chambre dite « Deluxe », grande, sobre et confortable, un bel endroit pour se poser à  Las Vegas ! On déballe quelques affaires et il est plus que temps d’aller dormir car il faut récupérer de ce long voyage… et être opérationnel demain !

Las Vegas 004

Mardi 9 juin, en se levant on découvre notre vue sur Las Vegas : rien d’exceptionnel, mais on sait bien que le Strip est un peu plus loin, et puis on voit tout de même la piscine. Au programme ce matin : direction le Strip, petit déjeuner sur la route. Finalement on ne se presse pas et on commence par un tour du propriétaire. On découvre ainsi l’hôtel, la salle de sport, la galerie commerciale, l’immense casino, la réception, la sortie vers le Strip, le buffet, les théâtres, l’accès à la tour et… un McDonald’s ! A l’intérieur de l’hôtel ! Vegas me plaît déjà. C’est ici que l’on petit-déjeune, au menu : pancakes au sirop d’érable, sausage, œufs brouillés, galette de pomme de terre et jus d’orange géant, qu’est-ce que j’aime les USA !

Comme il est déjà presque 10h, on décide de profiter dès maintenant de notre hôtel et d’aller voir cette fameuse tour d’observation de plus près ! Il n’y a quasiment personne à l’entrée et grâce à notre clé de chambre on passe rapidement, en route pour le 108e étage ! C’est donc à 300 mètres de haut que l’on découvre Las Vegas pour la première fois. La vue est époustouflante : de notre piscine tout en bas aux montagnes au loin, Las Vegas, ses hôtels, ses quartiers résidentiels et ses terrains de golfe s’étendent à nos pieds.

Las Vegas 005 Las Vegas 006

On pourrait rester là haut pendant encore de longues minutes, mais autre chose nous appelle depuis qu’on s’est levé : la piscine ! On redescend donc les 108 étages de la Stratosphere pour aller se baigner au pied de cette tour où nous étions il y a quelques minutes. La piscine est grande et calme, on profite tranquillement d’être enfin ici à Las Vegas ! Une douche et un passage par le casino plus tard, on se met finalement en route vers le Strip à bord du bus DEUCE : la ligne qui, toutes les 10-15 minutes, dessert de nombreux arrêts le long du boulevard, pour 8$ chacun on pourra en profiter pendant 24h. On se laisse conduire jusqu’à l’autre bout du Strip, et c’est une véritable attraction puisque l’on découvre en vrai tous les resorts de Vegas !

On arrive ainsi au Luxor, un peu cheap de l’extérieur, mais remarquable par sa pyramide, spectaculaire de l’intérieur. On récupère nos billets pour le spectacle Fantasy que l’on voit ce soir, et on en profite pour faire un petit tour et monter dans un couloir à mi-hauteur, où la vue est encore plus impressionnante !

Las Vegas 007 Las Vegas 008

Une passerelle mène à l’hôtel voisin : Excalibur, qui ne me convainc pas : la thématisation est un peu trop grossière, trop plastique, pas vraiment immersive. On comprend vite que lorsque l’on cherche quelque chose dans un hôtel à Las Vegas, il suffit de trouver le casino. C’est comme ça que l’on sort de l’hôtel, dont l’extérieur ne me plaît pas beaucoup plus, pour se retrouver face au New York New York, spectaculaire et très convaincant. Mais à l’intérieur, rien de très original : des boutique, un food-court, et bien sûr un immense casino tout aussi sombre et oppressant que les autres.

Las Vegas 009 Las Vegas 010

On traverse alors le Strip pour accéder au Showcase Mall, où se trouvent deux boutiques délirantes : M’n’M’s World et Coca-Cola Store. Consacrées chacune à une grande marque alimentaire, on y trouve tout aux couleurs de cette marque : textile, papeterie, bijoux, vaisselle et même mobilier ! Chez Coca-Cola on trouve également un bar qui sert de nombreuses boissons de la marque, dont certaines méconnues, mais pour nous il est temps de déjeuner ! Pour ce midi on a choisi le Hard Rock Café, car j’adore cette chaîne et c’est une première pour Aurélien. Le restaurant est calme et on s’installe en terrasse au 2e étage avec vue sur le Strip pour déguster d’énormes et délicieux hamburgers, c’est le top !

Las Vegas 011 Las Vegas 012

Après un passage par la boutique pour récupérer le verre siglé Las Vegas à ajouter à ma collection, on reprend notre promenade, longeant le Monte Carlo puis le Aria (qui est vraiment immense) pour arriver au Bellagio ! Ici le casino est encore plus immense que dans les autres hôtels : il y a des centaines de machines à sous et des tables de jeux à perte de vue. Certaines machines sont directement intégrées dans le comptoir du bar ! Plus loin on trouve d’immenses salles de poker et de paris sportifs, ça dépasse l’entendement ! L’extérieur est plus intéressant, et tout aussi extravagant, puisque le Bellagio dispose de son propre lac et ses fameuses fontaines qui s’animent au rythme de la musique de jour comme de nuit.

Las Vegas 013

On passe rapidement par le voisin, le célèbre Caesar Palace, avant de reprendre un bus vers la Stratosphere pour une petite pause piscine !

Las Vegas 014

On repart en soirée vers le Strip, et le bus sera encore une attraction puisque la nuit est tombée et le boulevard s’illumine de mille couleurs et lumières. L’ambiance est encore plus extravagante et spectaculaire, mais on en profitera un peu plus tard. Après un rapide dîner on arrive au Luxor pour Fantasy, un show réservé aux adultes, une première pour nous, qui sommes plus habitués aux production familiales, et on a passé une excellente soirée ! Pendant 1h30 les numéros de danse et acrobaties s’enchaînent, entrecoupés par des apparitions d’une chanteuse et d’une humoriste, le tout plein de paillettes et de lumières, très Vegas, très sexy. C’était un peu surprenant au début de voir un show topless, mais la mise en scène est élégante, et c'est tellement dans l’ambiance « sin city » !

Après le show la pyramide du Luxor est très calme, et on découvrira que c’est le cas dans tout Vegas : quasiment personne sur le Strip ou dans les hôtels, une ambiance de fin de fête dans une ville que l’on pensait toujours éveillée, étonnant ! On en profite quand même pour remonter une partie du Strip à pied. L’obscurité cache le côté cheap de Vegas, et les lumières subliment les bâtiments extravagants : j’aime bien mieux la ville de nuit, c’est vraiment spectaculaire, et presque magique.

Las Vegas 015 Las Vegas 016

On rentre à la Stratosphere à 1h30 du matin. Dans le casino les joueurs absorbés par leurs machines, en dehors du temps, mais pour nous après avoir marché sur 25km pendant 250 minutes et 27 000 pas, il est temps d’aller dormir !

Mardi 10 juin, 9h, bonne surprise ce matin : la grisaille du premier jour a laissé place au soleil ! C’est donc une redécouverte de la ville sous un temps plus agréable qui nous attend, et pour être en forme direction le buffet de l’hôtel pour un copieux petit-déjeuner. Un passage au buffet coûte 20$, on optera pour le pass journée à 30$, il nous permet de revenir tant qu’on veut jusqu’à la fermeture ce soir. C’est l’idéal pour profiter de cet immense buffet qui propose un peu de tout, des viennoiseries aux nouilles chinoises en passant par les omelettes et le chili, sans parler des glaces et cupcakes ! Une fois rassasiés direction la tour d’observation pour profiter de la vue exceptionnelle sur Las Vegas et sous le soleil !

Las Vegas 017 Las Vegas 018

Et comme hier en redescendant, direction la piscine, elle aussi encore plus agréable sous le soleil ! Après avoir bien profité, on retourne au buffet pour manger un morceau, puis en route vers le Strip ! Le boulevard aussi est nettement plus beau sous le soleil et on le redécouvre avec plaisir. Après quelques achats chez Coca-Cola et M’n’M’s on retourne profiter des fontaines du Bellagio, et on profite d’être là pour récupérer nos billets pour notre spectacle du soir : O du Cirque du Soleil !

Las Vegas 019 Las Vegas 020 Las Vegas 021

Le reste de l’après-midi sera consacré à la visite du Venitian. L’extérieur de l’hôtel est superbe, reprenant monuments, canaux et architecture vénitienne, pas très authentique lorsque l’on a visité la vraie Venise, mais soigné. L’intérieur est nettement plus accueillant que les autres hôtels avec un casino (bien sûr !) lumineux, mais surtout le centre commercial ultra-thématisé et immersif : comme à Venise, les canaux remplacent les allées (on peut même faire un tour en gondole !), les façades des boutiques reprennent celles de Venise et le plafond est bleu avec quelques nuages. Le décor est soigné dans les moindres détails, c’est digne d’un parc à thème !

Las Vegas 022 Las Vegas 023

De plus, le Venitian est vraiment gigantesque, car on ressort bien plus loin sur le Strip face au Wynn et son « jumeau » Encore, un double resort à l’architecture sobre, élégante et fière, je les trouve superbes !

Las Vegas 024

Comme d’autres hôtels (Mirage, Treasure Island, Mandalay Bay) on ne les verra que de l’extérieur car l’heure tourne et on ne veut pas courir. On regagne la Stratosphere pour un diner au buffet avec des amis Français d’Aurélien qui viennent d’arriver, et pour une ultime ascension de la tour. Cette fois-ci la nuit est tombée et la vue est juste féerique ! A nos pied Vegas est devenue un tapis de lumières scintillant de mille couleurs et s’étendant jusqu’aux montagnes.

Las Vegas 025 Las Vegas 026

On aurait pu rester là-haut longtemps, hypnotisés par cette vue incroyable, mais l’heure de notre spectacle approche et pas question d’être en retard ! On se remet donc en route vers le Bellagio pour assister à O du Cirque du Soleil. Il a toujours été évident que lorsque j’irai à Las Vegas, je verrai un spectacle du Cirque du Soleil, car après avoir vu trois superbes spectacles de tournée, je voulais en voir un résident, et les plus beaux sont ici. Et même s’il y a 8 spectacles à découvrir, mon choix s’est vite porté sur O, un rêve depuis longtemps et une expérience inédite, puisque je n’avais jamais vu de spectacle aquatique.

O est clairement le meilleur spectacle du Cirque du Soleil que j’ai vu. Pendant deux heures on a voyagé dans un univers sans pareil, on a été impressionnés de numéro en numéro et on a enchaîné les « wow ». Je reviendrai plus en détail sur le spectacle dans un prochain article, mais c’était juste magique, grandiose et envoûtant ! Pour vous donner une idée, voici le teaser officiel du spectacle :

Après quelques courses à la boutique du show, on assiste à la dernière représentation des fontaines du Bellagio, encore plus belles de nuit, et transition agréable entre l’univers poétique du Cirque du Soleil et l’ambiance festive et agressive du Strip. Car ce soir les trottoirs sont noirs de monde, la musique résonne partout et les terrasses sont pleines à craquer, bref ça vit ! On marche un peu pour profiter de cette ambiance, bien plus proche de l’idée qu’on se faisait de Vegas, puis lorsque la fatigue a raison de nous, on prend un bus vers la Stratosphere.

Il est 1h du matin et on n’a plus franchement le courage de s’initier aux jeux du casino comme prévu, d’autant plus que la journée n’est pas tout à fait terminée : de retour dans notre chambre on commence à ranger nos affaires car demain : bye bye Las Vegas et en route pour le road-trip ! Et après 26 000 pas (24 km) on s’endort sans peine.

Las Vegas 027

Jeudi 11 juin, le réveille sonne à 7h30, c’est dur ! Mais pas de temps à perdre : une douche rapide, puis on va chercher un petit déjeuner au McDonald’s et on remonte pour faire le check-out sur la Smart TV (pratique !) Un ultime coup d’œil à notre chambre et on est parti. On quitte la Stratosphere à 9h en direction de l’aéroport (via notre shared shuttle), puis du Car Rental Center (via navette gratuite).

L’agent qui nous reçoit chez Alamo tentera de nous faire payer des options supplémentaires, puis de nous persuader d’upgrader vers la classe supérieure car la voiture que l’on a choisi est « très petite, elle n’a pas vraiment de coffre, elle n’est pas confortable, on la recommande pour rester en ville. » On refuse, on signe les papiers et on se dirige vers le parking pour découvrir cette fameuse voiture que l’on va tout de même conduire sur plus de 2700 km ! Et là, stupeur : elle si petite qu’on pourrait voyager à 5 personnes, il y a si peu d’espace que je peux allonger mes jambes au siège passager, et le coffre est si petit qu’on peut y mettre nos 2 valises et nos valises cabine. En plus elle est toute belle, toute neuve (et immatriculée Texas.) Bref, on se moque bien de l’agent vendeur, ça deviendra d’ailleurs une blague récurrente. Et encore, il n’imaginait pas la boucle que l’on s’apprête à faire…

Las Vegas 028

On se met en route, mais avant de quitter Las Vegas il nous reste une étape qui me tenait à cœur : un arrêt au célèbre panneau « Welcome to fabulous Las Vegas » ! Il n’est pas desservi par les bus, mais en voiture on y accède facilement car il dispose de son propre parking ! On s’arrête également dans un Walmart pour acheter de quoi manger ce midi, et surtout beaucoup d’eau, et cette fois-ci c’est bel et bien fini : on s’engage sur l’autoroute I15 vers le Nord. Derrière nous Las Vegas s’éloigne doucement, devant nous le désert s’étend à perte de vue…

Las Vegas 029

J’ai beaucoup aimé Las Vegas, on y retrouve la grandeur et la démesure propres (mais pas forcément représentatives) aux USA, avec un côté complètement décomplexé : c’est une ville fun, où tout est permis, créée pour s’amuser, avec des resorts plus extravagants et fantaisistes les uns que les autres. Mais c’est aussi une ville très "cheap", où tout fait très plastique et où l’on trouve des boutiques et restaurants miteux entre chaque grand resort de luxe, une ville agressive où tout est payant et où tous les moyens sont bons pour vous faire dépenser, sans aucune subtilité. Mais au-delà de tout ça, Las Vegas est aussi euphorisante, donne envie de s’amuser, et peut être réellement magique lorsqu’elle s’illumine à la tombée de la nuit, ou dans ses théâtres qui abritent de nombreux shows parmi les plus ambitieux, incroyables et beaux du Monde.

Continuez vers la partie 2 : Valley Of Fire en cliquant ici !